20.03.18

Communiqué de Presse

Résultats annuels 2017

  • #Finance et Investisseurs
  • #Actualite Transverse
  • #Communiqué Financier

Résultats annuels 2017

Chiffre d’affaires : 257,4 M€ +12,9%

Résultat opérationnel courant : 14,1 M€ +54%

Résultat opérationnel : 12,2 M€ +66%

Résultat net (Part du Groupe) : 7,1 M€ +62%



Le Conseil d’Administration de Keyrus s’est réuni le 20 mars 2018 en présence des commissaires aux comptes, et a arrêté les comptes consolidés audités de l’exercice 2017.

Performance opérationnelle 2017

Le Groupe Keyrus enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 257,4M€ pour l’exercice 2017, en progression de 12,9% par rapport à l’exercice 2016 (11,8% à périmètre et taux de change constants). En données publiées, le chiffre d’affaires du segment Grands Comptes croît de 14,3% et celui du segment Mid-Market de 7,8%. 
 
Avec une croissance organique* de 13,3%, les activités Grands Comptes réalisent une très bonne performance dans l'ensemble des pays du Groupe avec notamment une croissance d’environ 40% en moyenne sur ses implantations dans les deux Amériques (Etats-Unis, Canada, Brésil et Colombie), ainsi qu’une excellente dynamique en France. 
 
Les activités Mid-Market progressent de 6,1% à périmètre constant pour l’année 2017 contre 1,2% pour l’exercice 2016. Plus globalement, le revenu 2017 est tiré par les ventes de prestation de services autour des solutions Sage FRP 1000, Sage® X3 et Microsoft Dynamics 365 sur le marché des ETI.

Le résultat opérationnel courant progresse ainsi à 14,1M€ contre 9,2M€ pour 2016. Le résultat opérationnel et le résultat net part du Groupe s’élèvent respectivement à 12,2M€ et 7,1M€ contre 7,4M€ et 4,4M€ pour 2016.  L'endettement financier net augmente au 31 décembre 2017 à 20,2M€ contre 15,0M€ au 31 décembre 2016. Cette hausse s’explique principalement par le financement du BFR d’activité ainsi que par des investissements dans les environnements de travail nécessaires à la promotion de notre marque employeur et au développement des méthodologies de travail collaboratives et agiles. La trésorerie nette** est relativement stable au 31 décembre 2017 à 20,5M€ (20,0M€ au 31 décembre 2016).

Perspectives 

L’exercice 2018 devra consolider la performance réalisée en 2017 tant sur le plan quantitatif que qualitatif pour l'ensemble des activités Grands Comptes en France et à l’international tout en enrichissant la proposition de valeur par des offres de plus en plus « intégrées » combinant l’ensemble des savoir-faire Data, Digital et Transformation, accélérées par des assets : méthodologies/framework/startup, et différenciatrices par l’innovation et/ou de nouveaux business models.  Ces offres uniques, « signatures de Keyrus », seront déployées de manière verticale sur un secteur ou une fonction d’entreprise.  Les activités Mid-Market, qui affichent à nouveau un excellent résultat opérationnel en 2017, s’inscrivent également dans une perspective de croissance rentable avec un enjeu de développement de nouvelles offres autour des solutions Cloud de ses partenaires Sage et Microsoft.

Eric Cohen, Président-Directeur Général, commente : « Dans une année 2018 bien orientée où les projets de transformation digitale et l’arrivée imminente du RGPD vont soutenir la croissance du secteur numérique, Keyrus devrait à nouveau profiter de cette dynamique de par sa spécialisation et ainsi réaliser une bonne croissance sur l’ensemble de ses marchés tout en visant une amélioration de sa rentabilité d’exploitation. »

Keyrus publiera le 9 mai 2018 son chiffre d’affaires du premier trimestre 2018, après la clôture du marché.  

Tableau de répartition du chiffre d’affaires par secteur opérationnel

* DEFINITION DE LA NOTION DE CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D’AFFAIRES

La notion de croissance organique du chiffre d’affaires consiste à présenter le chiffre d’affaires de l’année précédente (N-1, ici exercice 2016) retraité de telle sorte à utiliser les taux de changes et le périmètre de consolidation de l’année en cours (N, ici exercice 2017). Le Groupe calcule alors un chiffre d’affaires N-1 en :

  • utilisant les taux de changes de l’année N pour calculer les chiffres d’affaires publiés des sociétés hors zone Euro l’année N-1
  • ajoutant au chiffre d’affaires publié pour l’année N-1 le chiffre d’affaires N-1 des sociétés entrées dans le périmètre de consolidation l’année N
  • retranchant au chiffre d’affaires publié pour l’année N-1 le chiffre d’affaires N-1 des sociétés sorties du périmètre de consolidation l’année N

En 2017, les retraitements permettant de passer du chiffre d’affaires 2016 publié au chiffre d’affaires 2016 organique se présentent comme suit :

** TRESORERIE NETTE

Trésorerie et équivalents de trésorerie, inscrits à l’actif du bilan, diminués des découverts bancaires

Télécharger le PDF