24.09.18

Communiqué de Presse

Résultats semestriels 2018

  • #Finance et Investisseurs
  • #Actualite Transverse
  • #Communiqué Financier

Croissance organique du chiffre d'affaires de +8,5% à 135,8M€

Résultat opérationnel courant de +5,1M€ en progression de +11,4%

Levallois-Perret, le 24 septembre 2018 : Le Conseil d’Administration de Keyrus s’est réuni ce jour et a arrêté les comptes consolidés du premier semestre 2018. Ces comptes ont été revus par les Commissaires aux Comptes.

Performance opérationnelle

Le Groupe Keyrus enregistre au premier semestre 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 135,8M€, en progression de 6,8% par rapport au premier semestre 2017 (8,5% à périmètre et taux de change constants). En données publiées, le chiffre d’affaires du segment Grands Comptes croît de 7,9% et celui du segment Mid-Market de 2,6%.

Avec une croissance organique* de 10,1%, les activités Grands Comptes réalisent une très bonne performance qui conforte un business model construit pour la croissance interne et soutenu depuis plusieurs années par un positionnement innovant de Keyrus autour de son cœur de métier : la Donnée, pivot stratégique de la transformation digitale des entreprises.

Les activités Mid-Market progressent de 2,6% à périmètre constant au premier semestre 2018, et devraient connaître une bonne dynamique au second semestre notamment avec la mise en place de l’impôt à la source.

  • Le résultat opérationnel Courant du segment Grands Comptes, qui s'établit à 2,7M€ contre 2,0M€ au premier semestre 2017, est en progression. Dans la continuité de l’exercice 2017, le Groupe continue d’accélérer l’intégration globale de sa stratégie commerciale, marketing et managériale afin d’améliorer sa gouvernance autour de la réussite du plan Keyrus 2020.
  • Le résultat opérationnel Courant du segment Mid-Market s'établit à 2,4M€ contre 2,5M€ au premier semestre 2017. Le second semestre 2018 reste bien orienté et les activités bénéficieront  de la mise en place de l’impôt à la source.
  • Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 s’élève à 4,5M€ contre 4,1M€ au premier semestre 2017. Il enregistre des produits et coûts exceptionnels pour (0,6)M€, dont (0,7)M€ de charges de réorganisation.
  • Le résultat net part du Groupe, en légère progression, s’établit à 2,1M€ et intègre un résultat financier de (0,6)M€ et une charge d’impôt de (1,5)M€ contre respectivement (0,6)M€ et (1,6)M€ au premier semestre 2017.
  • La dette nette s’élève à 22,0M€ au 30 juin 2018 contre 24,0M€ un an auparavant et 20,2M€ au 31 décembre 2017. Au regard des exercices précédents et de la croissance de ces dernières années, ce niveau de dette nette au 30 juin est satisfaisant. La hausse par rapport au 31 décembre 2017 s’explique comme chaque année par la saisonnalité du besoin en fonds de roulement.

 

Eric Cohen, Président-Directeur Général du Groupe Keyrus, commente : « Ce premier semestre s’inscrit dans la continuité de notre plan stratégique K2020 visant à accélérer notre croissance organique et déployer notre « business model » sur l’ensemble de nos zones géographiques.

Keyrus se positionne comme un acteur clé de la « Digital Intelligence » pour accompagner la transformation des entreprises en s’appuyant sur leurs « données » au sein d’un écosystème digital de plus en plus hyper connecté.  Ainsi, les trois domaines d’expertise du Groupe : Data Intelligence, Digital Experience, Management et Transformation Consulting, convergent vers des offres intégrées ou « sans couture », permettant aux entreprises de capitaliser sur leurs données internes et externes en temps réel, d’optimiser continuellement l’engagement de leurs clients et de leurs collaborateurs via le « Machine Learning » et l’Intelligence Artificielle, et ainsi d’améliorer leur performance.»

Keyrus publiera le 8 novembre 2018 son chiffre d’affaires du troisième trimestre 2018, après la clôture du marché.

 

Tableau de répartition du chiffre d’affaires par secteur opérationnel

* DÉFINITION DE LA NOTION DE CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D’AFFAIRES

La notion de croissance organique du chiffre d’affaires consiste à présenter le chiffre d’affaires de l’année précédente (N-1, ici exercice 2017) retraité de telle sorte à utiliser les taux de change et le périmètre de consolidation de l’année en cours (N, ici exercice 2018). Le Groupe calcule alors un chiffre d’affaires N-1 en :

  • utilisant les taux de change de l’année N pour calculer les chiffres d’affaires publiés des sociétés hors zone Euro l’année N-1 ;
  • ajoutant au chiffre d’affaires publié pour l’année N-1 le chiffre d’affaires N-1 des sociétés entrées dans le périmètre de consolidation l’année N ;
  • retranchant au chiffre d’affaires publié pour l’année N-1 le chiffre d’affaires N-1 des sociétés sorties du périmètre de consolidation l’année N.

En 2018, les retraitements permettant de passer du chiffre d’affaires 2017 publié au chiffre d’affaires 2017 organique se présentent comme suit :

** IFRS 15

La norme IFRS 15 portant sur la reconnaissance du chiffre d’affaires est entrée en application au 1er janvier 2018. Sauf mention contraire, les chiffres d’affaires 2017 présentés dans ce communiqué sont retraités pour être en conformité avec l’application de la norme IFRS 15 et comparables en termes de méthodes comptables aux chiffres d’affaires 2018.